Le Conseil de sécurité demande aux parties ivoiriennes de négocier une solution pacifique au conflit

21 décembre 2002

Le Conseil de sécurité a demandé hier soir aux parties ivoiriennes de tenter de mettre fin à la crise en négociant une solution pacifique au conflit qui les oppose.

Dans une déclaration présidentielle lors d'une séance du Conseil, les membres du Conseil ont condamné les tentatives de renverser le Gouvernement et invité toutes les parties à s'abstenir de toute déclaration susceptible de compromettre les efforts en faveur d'une solution politique.

Le Conseil a également invité les pays de la région à ne pas s'immiscer dans la situation actuelle en Côte d'Ivoire, et exprimé son soutien au déploiement d'une Force régionale dans ce pays d'ici la fin de l'année. Entretemps, le Conseil a confié à la France la mission de prévenir de nouveaux affrontements sur le terrain.

Le Conseil s'est en outre félicité du prochain envoi en Côte d'Ivoire d'une Mission d'enquête de l'ONU chargée d'enquêter sur les nombreuses allégations de violations massives des droits de l'homme dans le pays.

La Mission, qui quittera Genève lundi, passera une semaine en Côte d'Ivoire. Au cours de sa visite, la délégation de l'ONU s'entretiendra avec des représentants du gouvernement et d'autres responsables politiques, des personnalités de la société civile, d'associations des droits de l'homme et d'organisation régionales. Elle se rendra dans plusieurs régions du pays.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.