Aller au contenu principal

Le responsable de l'ONU aux affaires humanitaires estime que les combats en Côte d'Ivoire compromettent la stabilité régionale

Le responsable de l'ONU aux affaires humanitaires estime que les combats en Côte d'Ivoire compromettent la stabilité régionale

Kenzo Oshima
Kenzo Oshima, responsable de l'ONU aux affaires humanitaires, a affirmé aujourd'hui que la poursuite des combats en Côte d'Ivoire compromettait la stabilité dans l'ensemble de l'Afrique de l'Ouest.

Dans une déclaration publiée à New York, M. Oshima a déploré les violations flagrantes du droit humanitaire international et des droits de l'homme qui ont été commises à cette occasion, et rappelé aux combattants leurs responsabilités en matière de protection des populations civiles en temps de conflit armé. "Les responsables de ces violations devront rendre des comptes", a-t-il prévenu.

Depuis le début de la crise le 19 septembre, la recrudescence des combats entre les forces gouvernementales et rebelles a provoqué l'exode de quelque 10 000 personnes et engendré un ralentissement sensible de l'activité économique.

Par ailleurs, le chef adjoint de l'Agence de l'ONU aux réfugiés (HCR), Kamel Morjane, est arrivé aujourd'ui à Abidjan, première étape d'un voyage de six jours en Afrique occidentale. Sa mission a pour objet d'examiner la crise humanitaire ivoirienne provoquée par ce conflit. M. Morjane se rendra également au Libéria, au Ghana et au Togo.