Kofi Annan exhorte la communauté internationale à soutenir l'appel de l'ONU en faveur de 50 millions de personnes dans le besoin

19 novembre 2002

Le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a exhorté la communauté internationale à répondre généreusement à l'appel de trois milliards de dollars lancé ce matin par les Nations Unies pour fournir une aide humanitaire à quelque 50 millions d'habitants démunis de la planète.

Les récipiendaires de cette aide prévue pour 2003, qui habitent dans une trentaine de pays et régions de la planète, sont les victimes de conflits, de catastrophes naturelles et d'autres situations d'urgence.

L'appel de cette année, qui englobe les activités humanitaires de l'ensemble des agences et programmes de l'ONU, permettrait de financer notamment la livraison de vivres, la construction d'abris, et l'acheminement de médicaments et d'autres articles de première nécessité aux populations dans le besoin de pays comme l'Afghanistan et la République démocratique populaire de Corée en Asie, le Congo démocratique, l'Erythrée, l'Ethiopie, le Libéria, la Sierra Leone ou la Côte d'Ivoire en Afrique, les pays de l'Afrique australe, et les territoires palestiniens occupés.

"Il s'agit de régions et pays où les besoins humanitaires sont les plus aigus", a noté le secrétaire général, affirmant que ces besoins ne pouvaient être satisfaits que par l'octroi d'une aide "massive et diversifiée".

Pour sa part, la Vice-secrétaire générale de l'ONU, Louise Fréchette, a estimé ce matin à Berne, en Suisse, que la communauté internationale devait offrir non seulement une aide humanitaire, mais aussi de l'espoir aux dizaines de millions de victimes impuissantes des conflits et des désastres naturels.

De son côté, la coordinatrice adjointe de l'ONU pour les opérations de secours, Carolyn McAskie, a fait valoir que dans certaines instances, comme en Afghanistan, en Sierra Leone et en Angola, les efforts d'assistance extérieure avaient permis à ces pays de sortir de la crise pour entamer la phase de développement et de reconstruction.

Outre New York et Berne, l'appel commun de l'ONU est lancé aujourd'hui et demain dans les villes suivantes: Washington, Bruxelles, Luxembourg, La Haye, Tokyo et Canberra.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.