La Vice-Secrétaire générale de l'ONU rend hommage au personnel de l'Organisation tué dans l'exercice de leurs fonctions

25 octobre 2002

A l'occasion de la célébration de la Journée du personnel des Nations Unies, la Vice-Secrétaire générale de l'ONU, Louise Fréchette, a rendu hommage au personnel de l'Organisation qui sont morts dans l'exercice de leurs fonctions.

A l'occasion de la célébration de la Journée du personnel des Nations Unies, la Vice-secrétaire générale de l'ONU, Louise Fréchette, a rendu hommage au personnel de l'Organisation qui sont morts dans l'exercice de leurs fonctions.

Dans une intervention prononceé ce matin au siège de l'Organisation à New York, Mme. Fréchette a rappelé que 57 membres des opérations de maintien de la paix de l'ONU et six employés civils avaient été tués depuis l'année dernière. "Ces chiffres constituent un sombre rappel des risques réels et mortels auxquels est confronté le personnel de l'Organisation sur le terrain", a-t-elle dit.

Après avoir rappelé les mesures prises par l'ONU pour mieux protéger son personnel hors Siège, la Vice-Secrétaire générale a annoncé que M. Annan examinait à l'heure actuelle la possibilité d'allouer l'argent du Prix Nobel de la Paix de l'année dernière à la constitution d'un Fonds consacré à financer les études des enfants du personnel de l'ONU mort dans l'exercice de leurs fonctions.

Pour sa part, le secrétaire général de l'ONU a annoncé aujourd'hui dans un communiqué l'entrée en fonction du Bureau du Médiateur de l'ONU, l'Ambassadrice Patricia Durrant de Jamaïque. La création de cette fonction, inédite aux Nations Unies, vise à donner suite aux différentes préoccupations du personnel, au Siège et en dehors. Elle traduit la détermination de M. Annan de rendre l'ONU plus efficace dans son fonctionnement et son travail.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.