Kofi Annan met l'accent sur le rôle capital des institutions multilatérales

Kofi Annan met l'accent sur le rôle capital des institutions multilatérales

Déclaration de Kofi Annan à l'Assemblée générale
Dans l'allocution qu'il a prononcée ce matin à l'ouverture du débat de haut niveau de la nouvelle sesssion de l'Assemblée générale, le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a insisté sur l'importance du concept de multilatéralisme dans la lutte contre le terrorisme et dans les efforts pour résoudre les grands problèmes de notre temps.

Dans l'allocution qu'il a prononcée ce matin à l'ouverture du débat de haut niveau de la nouvelle session de l'Assemblée générale, le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a insisté sur l'importance du concept de multilatéralisme dans la lutte contre le terrorisme et dans les efforts pour résoudre les grands problèmes de notre temps.

Après avoir souligné l'importance d'une réponse collective aux grands défis de notre époque, comme la lutte contre la pauvreté, l'élimination des trafics de drogues et de personnes, ou l'arrêt de la propagation du sida, le secrétaire général a affirmé que l'approche multilatérale est indispensable dans la prévention du terrorisme international. Selon le secrétaire général, en effet, seules une vigilance et une coopération concertées entre tous les Etats offrent la posssibilité d'empêcher les terroristes de réaliser leurs desseins.

Tout en réaffirmant le droit des pays a l'auto-défense, M. Annan a par ailleurs devrait affirmé qu'il n'y avait pas d'alternative à la légitimité unique qu'offrent les Nations Unies en cas de menace à la paix et la sécurité internationale.

Le secrétaire général a ensuite passé en revue les principaux foyers de tension de la planète - le Moyen-Orient, l'Iraq, l'Afghanistan et l'Asie du Sud, régions où une action multilatérale efficace devrait à son avis pouvoir désamorcer les crises et rapprocher les positions.