Sierra Leone: le secrétaire général recommande une compression progressive des effectifs de la MINUSIL

12 septembre 2002

A la lumière des progrès "constants et remarquables" accomplis par la Sierra Leone dans de nombreux domaines, le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a recommandé la compression progressive des effectifs de la Mission de l'ONU dans ce pays (MINUSIL).

A la lumière des progrès "constants et remarquables" accomplis par la Sierra Leone dans de nombreux domaines, le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a recommandé la compression progressive des effectifs de la Mission de l'ONU dans ce pays (MINUSIL).

Dans son dernier rapport consacré à l'évolution de la situation en Sierra Leone, le secrétaire général propose en effet que le personnel militaire de la MINUSIL soit réduit de 17 000 hommes à l'heure actuelle à environ 5 000 à la fin de 2004, avant d'en arriver à 2 000 hommes, selon les besoins du moment. Cette compression des effectifs militaires s'accompagnerait par ailleurs d'une réduction du nombre de personnel civile de la Mission.

L'amélioration de la situation en Sierra Leone est toutefois menacée par la persistance du conflit au Libéria voisin, écrit M. Annan. Une escalade de la violence dans ce pays pourrait compromettre les progrès réalisés en Sierra Leone et la stabilité de la sub-région du fleuve Mano, conclut le secrétaire général.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.