Kofi Annan insiste sur l'importance de l'impartialité de la Cour pénale internationale

Kofi Annan insiste sur l'importance de l'impartialité de la Cour pénale internationale

Intervention de Kofi Annan à la réunion
Dans une intervention devant les représentants des Etats parties à la Cour pénale internationale (CPI), le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a invité les participants à veiller à ce que la nouvelle juridiction puisse fonctionner libre de toute pression politique.

"Par-dessus tout, il faudra préserver l'indépendance, l'impartialité et l'intégrité de la Cour", a déclaré le secrétaire général. "La CPI n'est pas, et ne doit jamais devenir, un organe chargé de la chasse aux sorcières politique. Au contraire, elle doit servir de bastion contre la tyrannie et l'anarchie, de véritable fondation du système de sécurité collectif".

La période de nomination des 18 juges de la CPI s'est ouverte officiellement hier. L'élection des magistrats aura lieu lors de la prochaine convocation de la Cour prévue le 20 février prochain.