Le Conseil de sécurité condamne l'attaque lancée par les rebelles sur la capitale burundaise

31 juillet 2002

Le Conseil de sécurité a condamné aujourd'hui l'attaque lancée par des groupes armés rebelles sur la capitale burundaise, au cours de laquelle mortiers et roquettes ont été tirés sur différents quartiers de la ville.

Le Conseil de sécurité a condamné aujourd'hui l'attaque lancée par des groupes armés rebelles sur la capitale burundaise, au cours de laquelle mortiers et roquettes ont été tirés sur différents quartiers de la ville.

Dans une déclaration à l'issue de consultations, le président du Conseil pour juillet, l'ambassadeur britannique Jeremy Greenstock, a déclaré que ses collègues étaient "troublés" par les actes de violence au Burundi, "y compris à Bujumbura", et avaient dénoncé les attaques lancées sans discrimination sur les populations civiles du pays.

Les membres du Conseil exhortent les groupes rebelles à suspendre leurs attaques et à joindre les négociations de paix qui devraient reprendre le mois prochain en Tanzanie.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.