Géorgie: Kofi Annan recommande la prorogation du mandat de la MONUG pour six mois

18 juillet 2002

Déplorant le manque de progrès dans le processus d'ouverture des négociations relatives au statut politique entre les parties géorgienne et abhkaze, le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a estimé que la présence de la Mission d'observation de l'ONU en Géorgie (MONUC) était dans ces conditions indispensable à l'établissement de conditions propices au règlement politique du conflit.

Déplorant le manque de progrès dans le processus d'ouverture des négociations relatives au statut politique entre parties géorgienne et abhkaze, le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a estimé que la présence de la Mission d'observation de l'ONU en Géorgie (MONUG) était dans ces conditions indispensable à l'établissement de conditions propices au règlement politique du conflit.

Dans un rapport rendu public ce matin, M. Annan recommande par conséquent que le mandat de la MONUG soit prorogé de six mois, jusqu'à la fin de janvier prochain, et lance un appel aux dirigeants abkhazes en particulier pour qu'ils entament sans tarder des négociations sur le règlement du conflit avec la Géorgie, qui garantisse les intérêts et les droits de la population multi-ethnique de l'Abkhazie.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.