Kofi Annan déclare que la spirale de la violence au Proche-Orient ne doit pas décourager la communauté internationale

25 juin 2002

Se disant "profondément perturbé" par la spirale de la violence au Proche-Orient, le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a néanmoins appelé la communauté internationale, y compris les membres de l'Organisation de la Conférence islamique, à ne pas se décourager devant la tournure des événements.

Les deux parties ont besoin d'être aidées sur la voie des négociations politiques, a-t-il affirmé.

Dans un message adressé ce matin à l'ouverture de la 29e session des ministres des affaires étrangères de la Conférence islamique qui se tient à Khartoum, au Soudan, jusqu'à jeudi, le secrétaire général a aussi attiré l'attention à d'autres foyers de tension potentiels comme l'Iraq, l'Afghanistan, et le Cachemire.

M. Annan a en outre encouragé les participants à poursuivre leurs efforts destinés à dissocier l'Islam du phénomène de terrorisme.

Le message du secrétaire général a été délivré par Ibrahima Fall, haut responsable du département de l'ONU pour les questions politiques.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.