Un rapport de l'ONU définit les prochains défis planétaires en matière d'environnement

22 mai 2002

Un nouveau rapport du Programme de l'ONU pour l'environnement (PNUE) affirme qu'à moins d'une initiative rapide destinée à protéger les sols de la planète, plus de 70% de sa surface terrestre subira les effets provoqués par la construction de routes, le développement des villes et le secteur d'extraction.

Un nouveau rapport du Programme de l'ONU pour l'environnement (PNUE) affirme qu'à moins d'une initiative rapide destinée à protéger les sols de la planète, plus de 70% de sa surface terrestre subira les effets provoqués par la construction de routes, le développement des villes et le secteur d'extraction.

L'étude, intitulée "The Global Environmental Outlook -3", revoit les politiques en matière d'environnement des 30 dernières années et leurs retombées sur la planète, et esquisse de nouvelles orientations pour les 30 prochaines années dans ce domaine.

Le rapport prévient que d'ici à 2032, plus de la moitié de la population mondiale risque de vivre dans des régions pauvres en eau potable si les forces du marché continuent de déterminer les priorités économiques de la planète.

Le document estime par ailleurs que, dans le même contexte, les émissions de gaz carbonique pourraient atteindre les 16 milliards de tonnes par an d'ici à 2032. En revanche, si les préoccupations écologiques sont prises en compte, les émissions de gaz seraient toujours en hausse, mais limitées à moins de huit milliards de tonnes par an grâce à l'application de technologies efficaces en matière énergétique.

"Il est impossible de prévoir l'avenir", a déclaré ce matin Klaus Toepfer, directeur du PNUE à l'occasion du lancement du rapport à Londres. "Mais ce qu'il est possible d'affirmer dès aujourd'hui est que notre activité ou passivité en matière d'environnement risquent de façonner notre cadre de vie d'ici à 2032".

Ecoutez le reportage de la Radio ONU image

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.