Congo démocratique: la MONUC invite toutes les parties à faire preuve de retenue après les incidents de Kisangani

16 mai 2002

Préoccupée par l'atmosphère tendue qui règne à Kisangani, localité stratégique de la République démocratique du Congo (RDC), la Mission de l'ONU dans ce pays (MONUC) a exhorté aujourd'hui toutes les parties à la retenue.

"Nous lançons un appel aux parties pour qu'elles arrêtent les affrontements et les exhortons à n'entreprendre aucune action qui pourrait aggraver une situation suffisamment compliquée", dit le communiqué de la MONUC.

Par ailleurs, les représentants de l'ONU sur le terrain se sont entretenus hier soir avec le Gouverneur de Kisangani pour souligner le besoin de trouver une solution négociée à la situation conflictuelle sur place.

La MONUC a par ailleurs rendu hommage aujourd'hui au lieutenant-colonel algérien, Mohamed Bourenane, tué le 13 mai par une mine anti-char à Ikela, dans la Province Orientale.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.