Deux accusés de crimes de guerre yougoslaves déférés au Tribunal pénal international de l'ONU à La Haye

2 mai 2002

L'ex-premier ministre adjoint de Yougoslavie, Nikola Sainovic, et un ancien garde d'un camp de détention en Bosnie-Herzégovine, Momcilo Gruban, ont été déférés aujourd'hui par les autorités serbes au Tribunal pénal international de l'ONU pour l'ex-Yougoslavie (TPIY), à La Haye.

L'ex-premier ministre adjoint de Yougoslavie, Nikola Sainovic, et un ancien garde d'un camp de détention en Bosnie-Herzégovine, Momcilo Gruban, ont été déféré aujourd'hui par les autorités serbes au Tribunal pénal international de l'ONU pour l'ex-Yougoslavie (TPIY), à La Haye.

M. Sainovic, qui a servi d'intermédiaire entre le Président yougoslave Slobodan Milosevic et différents responsables kosovars albanais de l'époque, est accusé d'avoir joué un rôle important dans les crimes commis dans la province en 1999.

M. Gruban est accusé d'avoir imposé des conditions carcérales brutales et inhumaines aux détenus musulmans et croates du camp d'Omarska.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.