Mary Robinson préoccupée par la situation des droits de l'homme en Colombie

Mary Robinson préoccupée par la situation des droits de l'homme en Colombie

Mary Robinson
Le Haut Commissaire de l'ONU pour les droits de l'homme, Mary Robinson, a exprimé sa "profonde préoccupation" devant la dégradation de la situation des droits de l'homme en Colombie, et affirmé que l'état de droit dans ce pays était menacé par la poursuite du conflit armé, l'escalade de la violence et l'absence d'un système judiciaire adéquat.

Commentant la présentation de son rapport à la Commission des droits de l'homme de Genève, Mme. Robinson a estimé que, dans ces circonstances, la récente suspension des négociations de paix entre les autorités et les guérillas des Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) était déplorable.

Elle a constaté que l'intensification des violences commises par les groupes de guérillas et le renforcement des groupes paramilitaires expliquaient le nombre croissant de violations des droits de l'homme.