La première journée de la conférence sur l'Afghanistan aurait permis d'assurer les besoins immédiats du pays

21 janvier 2002

La première journée de la conférence internationale sur la reconstruction de l'Afghanistan qui se tient actuellement à Tokyo aurait permis d'assurer les besoins financiers du pays pour l'année en cours, a révélé un porte-parole de l'ONU ce matin.

La réunion, qui rassemble les représentants des principaux pays donateurs, devait examiner par ailleurs un document préparé conjointement par le Programme de l'ONU pour le développement (PNUD), la Banque mondiale et la Banque asiatique pour le développement, qui dresse un tableau global des besoins de reconstruction de l'Afghanistan estimés à quelque 15 milliards de dollars pour les 10 prochaines années.

La séance inaugurale de ce matin a été ouverte par Sadako Ogata, responsable japonaise du dossier afghan, qui a annoncé une contribution de son pays de l'ordre de 500 millions de dollars dans les 30 mois à venir. Elle a également annoncé que les opérations de déminage constituaient une priorité pour son gouvernement.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.