Un sondage préliminaire de l'ONU indique que la plupart des Afghans souhaitent la paix et la sécurité

18 janvier 2002

Selon un sondage préliminaire de l'ONU mené en Afghanistan, dont les conclusions définitives seront connues à la mi-février, la plupart des personnes intérrogées disent souhaiter la paix et la sécurité, avec comme première priorité le désarmement des forces militaires locales.

Le rétablissement de la confiance des populations dans leurs gouvernants demeure globalement un défi de taille, indique aussi l'enquête.

Dans les régions rurales, les principales préoccupations des agriculteurs sont l'emploi et la nourriture. Les habitants de ces régions se disent par ailleurs favorables à l'éducation des garçons et des filles, mais demandent une compensation pour le manque à gagner des enfants. Dans les zones urbaines, l'éducation, y compris la formation technique, représente la principale priorité.

Sur le plan humanitaire, l'Agence de l'ONU aux réfugiés (HCR) a annoncé aujourd'hui son intention d'envoyer une de ses équipes à Spin Boldak, situé en face de la ville frontalière pakistanaise de Chaman, pour déterminer les besoins de dizaines de milliers de personnes déplacées qui s'y sont installées dans des tentes, alors que l'UNICEF tire le signal d'alarme concernant la détérioration de la situation des enfants dans l'ouest du pays.

Par ailleurs, les donateurs internationaux et les partenaires au développement se réuniront à partir de lundi à Tokyo pour annoncer leurs contributions aux efforts de reconstruction de l'Afghanistan, dans le cadre d'une réunion internationale à laquelle participera le secrétaire général de l'ONU.

Les premières estimations placent à quelque 1,33 milliard de dollars les besoins de l'Afghanistan pour la période octobre 2001-décembre 2002. Une récente étude conjointe du Programme de l'ONU pour le développement (PNUD), de la Banque mondiale et de la Banque de l'Asie pour le développement a pour sa part estimé à 15 milliards de dollars le montant des investissements nécessaires en Afghanistan au cours des 10 prochaines années.

Parmi les questions prioritaires qui seront examinées à la réunion figurent la formulation de stratégies visant à améliorer la situation alimentaire, à accélérer le retour des réfugiés et à encourager la réconciliation nationale ainsi qu'à rétablir le sytème éducatif afghan anéanti par les années de guerre.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.