Liban: Kofi Annan recommande une réduction du contingent de la FINUL

17 janvier 2002

Le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a proposé la prorogation de six mois du mandat d'une Force de l'ONU au Liban (FINUL) révisée à la baisse.

Dans un rapport publié aujourd'hui sur la situation de la FINUL, M. Annan se prononce pour une réduction progressive du nombre des hommes qui servent dans la Force, le ramenant à environ 2.000 d'ici la fin de l'année. A l'heure actuelle, la FINUL compte plus de 5.700 hommes.

Le secrétaire général affirme qu'une présence militaire réduite permettrait d'accroître la mobilité de la Force, appelée à surveiller et observer la Ligne bleue au Sud Liban, qui est la ligne de démarcation israélo-libanaise.

Le secrétaire général note que le calme prévaut globalement le long des zones d'opération des casques bleus de l'ONU, mais que la poursuite des incursions israéliennes dans l'espace aérien libanais demeurait un sujet de préoccupation.

M. Annan invite par ailleurs le Gouvernement libanais à étendre son autorité à l'ensemble du sud du pays et demande une nouvelle fois aux parties de respecter scrupuleusement le tracé de la Ligne bleue.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.