Près de 28.000 enfants toujours bloqués au nord-est de la Syrie

8 novembre 2019

Le Comité des droits de l’homme est préoccupé par le nombre des enfants nés de ressortissants belges, soupçonnés d’actes de terrorisme ou crimes de guerre, qui se trouvent dans les zones de conflit, tout particulièrement en Syrie. 

Il appelle la Belgique à rapatrier ces enfants piégés dans des camps de déplacés internes. Et selon l’UNICEF c’est près de 28.000 enfants originaires d’une soixantaine de pays qui sont dans cette situation.

On écoute Photini Pazartzis, Vice-Présidente du Comité des droits de l’homme de l’ONU ; des propos recueillis par Alpha Diallo.

Crédit audio:
Alpha Diallo
Durée audio:
4'5"

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.