L’ONU se félicite de la conclusion du scrutin présidentiel en Somalie après un long processus électoral

Le scrutin présidentiel organisé en Somalie le 15 mai 2022.
UNSOM
Le scrutin présidentiel organisé en Somalie le 15 mai 2022.

L’ONU se félicite de la conclusion du scrutin présidentiel en Somalie après un long processus électoral

Paix et sécurité

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, et les Nations Unies en Somalie ont salué lundi la conclusion de l'élection présidentielle dans ce pays et félicité le Président nouvellement élu.

« Le Secrétaire général se félicite de la tenue d’un scrutin présidentiel pacifique en Somalie le 15 mai et félicite M. Hassan Sheikh Mohamud pour son élection en tant que 10e Président fédéral de la Somalie », a dit son porte-parole dans une déclaration à la presse. 

Le chef de l’ONU a félicité le Président sortant Mohamed Abdullahi Mohamed "Farmaajo" « pour avoir immédiatement accepté les résultats et exprimé son soutien à son successeur ». 

« Le Secrétaire général exprime son espoir que le nouveau Président agira rapidement pour former un cabinet inclusif et que le nouveau gouvernement et les États membres de la fédération travailleront en étroite collaboration pour faire avancer les priorités nationales essentielles et relever les défis auxquels la Somalie est confrontée », a dit son porte-parole. 

« Le Secrétaire général réitère le soutien continu des Nations Unies au Gouvernement et au peuple somaliens et se réjouit de continuer à travailler en étroite collaboration avec la nouvelle administration pour faire avancer le programme d'édification de l'État somalien et faire face à la situation humanitaire désastreuse dans le pays », a-t-il ajouté. 

Gratitude envers le Président sortant

Plus tôt, le Représentant spécial du secrétaire général de l'ONU pour la Somalie, James Swan, a également félicité le Président nouvellement élu Hassan Sheikh Mohamud pour sa victoire. 

Il a également exprimé sa gratitude aux autres candidats, et en particulier au Président sortant Mohammed Abdullahi Mohamed 'Farmaajo', « pour avoir respecté le résultat et pour avoir perpétué la tradition somalienne d'accepter la personne qui gagne et de la soutenir à l'avenir ». 

M. Swan s'exprimait à la fin de l'élection, au lieu de Mogadiscio connu localement sous le nom de "hangar", situé près de l'aéroport international d'Aden Adde, où lui et d'autres représentants des partenaires internationaux de la Somalie avaient été invités. 

Un processus électoral compétitif

Le Représentant spécial de l'ONU a signalé que le processus électoral avait été long et qu'il avait été activement compétitif – et que se concentrer sur les priorités nationales et de renforcement de l'État devrait désormais devenir le centre de l'attention. 

« Il y a eu des moments difficiles dans cette longue élection. Cependant, je crois que le processus de ce soir a démontré qu'il s'agissait d'une véritable compétition, qu'il s'agissait d'une élection compétitive et que tous les candidats avaient la possibilité de se présenter équitablement, et je pense donc que c'est maintenant l'occasion de démontrer que le résultat est crédible », a déclaré M. Swan. 

« Il est maintenant temps pour les Somaliens et pour les amis de la Somalie de se rassembler pour soutenir le nouveau gouvernement lors de sa mise en place et de travailler sur les priorités nationales critiques auxquelles la Somalie est toujours confrontée », a-t-il ajouté. « Il y a beaucoup de travail à faire, et nous sommes impatients d'être les partenaires de la Somalie à l'avenir ». 

M. Swan a également noté que certaines des priorités essentielles du pays comprennent l'achèvement du processus de révision constitutionnelle, la réponse aux besoins urgents de progrès en matière de développement, la sécurité et la sécheresse actuelle. 

Dans un tweet plus tard lundi, l'ONU en Somalie a également félicité les Présidents et Vice-présidents des parlements somaliens, le comité d'organisation de l'élection présidentielle et le personnel parlementaire professionnel, ainsi que les forces de sécurité somaliennes et la Mission de transition de l'Union africaine en Somalie (ATMIS), pour avoir permis que l'élection présidentielle de dimanche se déroule dans l'ordre, dans le calme et en toute sécurité.