Darfour : Guterres condamne les pillages d’installations remises par l’ONU à des fins civiles

29 décembre 2021

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a condamné fermement mercredi la poursuite des pillages et des attaques contre des installations, des équipements et des fournitures des Nations Unies offerts aux autorités soudanaises à des fins civiles à El Fasher, au Darfour.

Dans la soirée du 28 décembre 2021, une installation du Programme alimentaire mondial (PAM) a également été attaquée. Plus de 1.900 tonnes de denrées alimentaires qui devaient nourrir 730.000 personnes vulnérables pendant un mois ont été pillées, a ajouté le porte-parole du Secrétaire général dans une déclaration à la presse.

« Le Secrétaire général déplore la perte d'aide et d'autres équipements et fournitures destinés aux communautés du Darfour », a-t-il dit. « Il appelle le gouvernement soudanais à rétablir l'ordre et à veiller à ce que les biens qui appartenaient à l'ancienne mission de maintien de la paix des Nations Unies et de l'Union africaine au Darfour, la MINUAD, soient utilisés strictement à des fins civiles, conformément à l'Accord-cadre que le gouvernement a signé avec les Nations Unies en mars de cette année ».

La MINUAD a officiellement mis fin à ses opérations le 31 décembre 2020, après 13 ans dans cette région de l’ouest du Soudan.

Le chef de l’ONU a en outre appelé les autorités soudanaises à faciliter la sécurité des conditions de travail et de passage pour les opérations restantes des Nations Unies à El Fasher.

Il a exprimé également sa gratitude au personnel civil et en uniforme des Nations Unies qui est resté sur le terrain dans ces circonstances difficiles.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.