Un patient est transporté dans un avion de l'UNHAS pour être évacué vers un hôpital.

Haïti : l’ONU solidaire après l’explosion meurtrière d’un camion-citerne à Cap-Haïtien

HERO Rescue
Un patient est transporté dans un avion de l'UNHAS pour être évacué vers un hôpital.

Haïti : l’ONU solidaire après l’explosion meurtrière d’un camion-citerne à Cap-Haïtien

Aide humanitaire

Les Nations Unies se portent solidaire des Haïtiens après l’explosion meurtrière d’un camion-citerne mardi à Cap-Haïtien.

Tweet URL

« Le Service aérien d’aide humanitaire des Nations Unies (UNHAS) et les services aériens haïtiens et autres travaillent, sous la coordination des autorités du pays, pour transporter le personnel et le matériel médicaux », a annoncé lors d’un point de presse mercredi le Porte-parole adjoint du Secrétaire général de l’ONU.

Farhan Haq a signalé que, sous le leadership du Ministère de la santé et de l’Agence de protection civile, les partenaires humanitaires aident les secouristes locaux. Ces derniers soulignent la nécessité de personnel et matériel médicaux pour soigner les grands brulés, dont, en priorité, « du sérum, des bandes de gaz et autres ».

Au moins 61 personnes ont été tuées et environ 50 blessées, d'après le bilan initial des autorités nationales, qui continuent d’évaluer l’impact de l’explosion de mardi.  

« Des voitures, des motos et 20 maisons auraient pris feu près du site de l’explosion, faisant craindre un nombre de morts encore plus élevé », a signalé M. Haq. 

Aussi, les hôpitaux de la ville sont submergés et la plupart des blessés sont soignés dans les cours, à cause du manque de lits, a expliqué le porte-parole. 

« Les agences humanitaires contribuent à la coordination, en assurant la liaison entre les professionnels de la santé et les opérateurs aériens et logistiques », a précisé M. Haq.

Le Premier Ministre haïtien par intérim, M. Ariel Henry, a déclaré trois jours de deuil national, a-t-il fait valoir.