Ukraine : un deuxième convoi humanitaire de l’ONU est arrivé à Donetsk

23 avril 2021

Un nouveau convoi humanitaire organisé par l’ONU est arrivé jeudi à Donetsk, le deuxième à parvenir dans le bastion des rebelles dans l’est de l’Ukraine, depuis fin février dernier. Les organismes humanitaires y ont livré hier 23 tonnes d’articles d’hygiène, via le point de passage de Novotroitske.

« Il s’agit du deuxième convoi de l’ONU à franchir la Novotroitske, le seul point de passage opérationnel dans la région de Donetsk, depuis sa réouverture pour les livraisons de fournitures humanitaires le 15 avril », a précisé lors d’un point de presse ce vendredi à Genève, le porte-parole du Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA).

La première livraison a eu lieu le 15 avril, lorsque cinq camions ont traversé avec 18 tonnes de fournitures pour faire face à la Covid-19 vers la zone non contrôlée par le gouvernement à Donetsk.

« Le point de passage a été fermé aux mouvements de cargaisons humanitaires du 24 février au 15 avril en raison « de problèmes sécuritaires », a indiqué M. Laerke.

« Cette réouverture est la bienvenue, car les besoins restent élevés », a-t-il ajouté.

1,67 million de personnes ont besoin d’aide à Donetsk et Louhansk

Selon l’ONU, quelque 1,67 million de personnes ont besoin d’une aide humanitaire dans les zones non contrôlées par le Gouvernement de Donetsk et Louhansk. Les personnes âgées, les personnes handicapées, les ménages dirigés par des femmes et les enfants figurent parmi les plus vulnérables.

Depuis le mois de mars de l’année dernière, les organismes humanitaires ont assisté à « une fermeture presque totale des passages de civils sur la ligne de contact en raison des restrictions Covid-19 ». « Les restrictions à l’accès humanitaire aux zones non contrôlées par le gouvernement ont un impact direct sur la capacité de l’ONU à aider les personnes dans le besoin », a fait valoir le porte-parole d’OCHA.

Mais l’accès n’est pas le seul défi. Le plan de réponse humanitaire 2021 pour l’Ukraine nécessite 168 millions de dollars mais reste gravement sous-financé à hauteur de 13%.

« Nous appelons les donateurs à soutenir le plan d’intervention de toute urgence », a plaidé Jens Laerke.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.