Liban : le PAM fournit une aide en espèces à 50.000 personnes touchées par l’explosion dévastatrice de Beyrouth

9 octobre 2020

 

Le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations Unies intensifie sa réponse humanitaire au Liban, en venant en aide à 10.000 familles touchées par l’explosion qui a ravagé la capitale en août.

Il s’agit « d’une aide en espèces à 50.000 personnes afin de les aider à répondre aux besoins de base tels que la nourriture et des soins de santé », a déclaré aux médias Tomson Phiri, porte-parole du PAM, lors d'un point de presse régulier à Genève, juste après avoir découvert en direct que son organisation avait été récompensée pour le prix Nobel de la paix.

Selon l’agence onusienne, les familles vulnérables ont commencé, à partir de la mi-septembre, à recevoir un transfert mensuel de 1.680.000 livres libanaises (LBP).

Selon le PAM, cette opération devrait durer six mois.

« Cette aide s’inscrit dans le prolongement de notre réponse après avoir apporté de la farine de blé et fourni des colis alimentaires et des repas chauds aux personnes et aux familles vulnérables », a déclaré le Représentant du PAM au Liban, Abdallah Alwardat

« Le PAM est sur le terrain depuis les jours qui ont suivi l’explosion et aide ceux qui en ont le plus besoin », a ajouté M. Alwardat. Les personnes les plus nécessiteuses ont été identifiées sur la base d’évaluations menées par le PAM et ses partenaires dans les quartiers touchés.

L’agence onusienne mène cette assistance en étroite collaboration avec la Croix-Rouge libanaise et avec le soutien opérationnel de l’organisation non gouvernementale libanaise « SHEILD ».

12.500 tonnes de farine de blé afin d’aider à stabiliser l’approvisionnement en farine

Avant cette opération, le PAM avait déjà distribué plus de 2.200 colis alimentaires familiaux à 7.600 personnes dans les quartiers de Karantina, Bourj Hammoud, Gemmayze, Geitawi et Khandaa El Ghamee de Beyrouth. Les partenaires locaux et les ONG ont également reçu des colis alimentaires du PAM afin de fournir plus de 3.000 repas par jour aux familles touchées et aux bénévoles qui nettoient les quartiers.

L’explosion est survenue alors que le Liban était confronté à deux autres chocs sévères : la crise économique actuelle et l’impact des mesures de confinement prises pour lutter contre la pandémie de Covid-19. « Les familles ont eu du mal à satisfaire leurs besoins de base même avant l’explosion », a d’ailleurs admis le Représentant du PAM au Liban.

Par ailleurs, le PAM a également fait entrer au Liban 12.500 tonnes de farine de blé afin d’aider à stabiliser l’approvisionnement en farine et le prix du pain.

À la suite d’un accord avec le ministère de l’économie et du commerce, les boulangeries ont commencé à augmenter le poids du sac de pain. Il est ainsi passé de 900g à 1 000g et cela a permis aux familles de recevoir deux pains supplémentaires dans le sac de pain pita de base pour le même prix pendant les 60 jours.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Liban : Guterres appelle les dirigeants politiques à se montrer à la hauteur de leurs responsabilités

L’ONU a organisé, mercredi, une réunion sur le Liban en marge du débat général de l’Assemblée générale des Nations Unies où devait intervenir le même jour le Président libanais Michel Aoun.