HCR et Pakistan lancent un projet de moyens d'existence pour aider réfugiés et communautés d'accueil

8 janvier 2020

Le HCR, l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés, et le Fonds pakistanais pour la réduction de la pauvreté (PPAF) ont lancé mercredi un projet visant à fournir des moyens de subsistance durables aux réfugiés afghans et aux communautés pakistanaises.

Le projet de moyens d'existence est estimé à 4,5 millions de dollars et, en plus des 3.000 ménages pakistanais qui bénéficient du programme régulier de moyens d'existence du PPAF, ce nouveau projet aidera 3.000 autres ménages. Il sera principalement mis en œuvre à Mansehra et Peshawar, Khyber Pakhtunkhwa et Chaghi, au Baloutchistan.

Dans le cadre du projet, les ménages les plus vulnérables bénéficieront d'un encadrement intensif dans le domaine de l'agriculture et de l'entreprenariat, de diverses formules, notamment en matière d'élevage, pour appuyer ces initiatives, ainsi que de l'accès aux services financiers.

S'exprimant à cette occasion, la Représentante du HCR au Pakistan, Ruvendrini Menikdiwela, a déclaré que ces projets auront un impact significatif sur la vie des personnes vulnérables vivant dans l'extrême pauvreté. Elle a indiqué que cette initiative contribuera à sortir la population réfugiée afghane et les membres de la communauté d'accueil de la pauvreté et à leur fournir des moyens de subsistance durables.

« Une fois que les réfugiés ont acquis un ensemble de compétences, ils peuvent travailler à renforcer leur autonomie et à se prendre en charge. Non seulement ils donneront en retour ici mais ils joueront également un rôle important dans l'économie lorsqu'ils retourneront en Afghanistan », a-t-elle dit.

Des milliers de réfugiés afghans

Le Directeur général du PPAF, Qazi Azmat Isa, a souligné la manière dont ce projet bénéficierait à des milliers de réfugiés afghans résidant au Pakistan.

« Afin de sortir les ménages vulnérables de l'extrême pauvreté, des moyens de subsistance durables sont essentiels. Cela améliorera leur capacité globale et leur permettra de devenir financièrement indépendants », a-t-il déclaré.

L'approche vise les familles qui vivent avec moins de 1,25 dollar par jour et qui n'ont pas accès aux services de base. Elle réunit des méthodes novatrices et fondées sur le marché pour aider les gens à devenir autonomes en leur offrant des moyens de subsistance.

L'année dernière, le HCR et le PPAF ont lancé un projet pilote - d'une valeur de 1,2 million de dollars - à Swabi, Khyber Pakhtunkhwa et Pishin, au Baloutchistan. Le projet a bénéficié à 2.000 ménages, dont 70% étaient des réfugiés afghans et 30% des communautés d'accueil pakistanaises.

L'approche du PPAF en matière de lutte contre la pauvreté fusionne des éléments de mobilisation sociale, de développement des moyens de subsistance et d'inclusion financière, combinant l'appui aux besoins immédiats avec un soutien à plus long terme pour le développement du capital humain et des actifs.

Le PPAF est la principale institution de développement communautaire au Pakistan. Il s'agit d'un organisme du secteur privé qui appuie les politiques publiques et qui fournit un éventail de services financiers et non financiers aux ménages et aux communautés rurales les plus pauvres et les plus marginalisées. Les investissements du PPAF dans le renforcement des capacités des organisations partenaires et des institutions communautaires ont permis de réduire la pauvreté dans les régions vulnérables et éloignées du Pakistan.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.