L’Assemblée générale des Nations Unies clôt sa 73e session

16 septembre 2019

L’Assemblée générale des Nations Unies a achevé lundi sa 73e session, l’occasion pour sa Présidente, Maria Fernanda Espinosa, de présenter les résultats accomplis pendant l’année écoulée.

Maria Fernanda Espinosa, de l’Equateur, est la quatrième femme à occuper ce poste dans l’histoire des Nations Unies. Tijjani Muhammad-Bande, du Nigéria, va lui succéder comme Président de la 74e session de l’Assemblée générale qui commencera mardi.

« De la crise climatique aux flux migratoires et à la montée des inégalités, des vagues d’intolérance à la maîtrise de la technologie, une chose est sûre : les problèmes mondiaux exigent des solutions mondiales », a déclaré le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, lors de la réunion de clôture de la 73e session. « L’Assemblée générale des Nations Unies est notre plate-forme universelle pour la recherche d’un consensus pour le bien commun », a-t-il rappelé alors que les dirigeants du monde entier sont attendus dans une semaine à New York pour le débat général annuel.

Le Secrétaire général a salué les efforts déployés par Mme Espinosa au cours de l’année écoulée pour défendre le multilatéralisme et rendre l’ONU utile pour tous.

Il s’est dit persuadé que « son mandat réussi ouvrira la voie à une plus grande participation des femmes à la vie politique dans le monde et à des progrès plus rapides dans l’égalité des sexes au sein et au-delà des Nations Unies ».

M. Guterres s’est notamment félicité de l’adoption par l’Assemblée générale de deux Pactes mondiaux sur les migrations et les réfugiés sous la mandature de Mme Espinosa.

« Dans le même temps, l’ONU a continué au cours de l’année écoulée à faire progresser ses réformes à un rythme et à une échelle sans précédent », a-t-il dit. « Nous le faisons pour rendre notre Organisation plus agile, plus efficace et plus efficiente », a-t-il souligné.

« Ensemble, continuons d'avancer dans notre mission de construire un monde plus pacifique et plus prospère pour tous sur une planète en bonne santé », a conclu le Secrétaire général à l’adresse des États membres des Nations Unies.

Lors d’une conférence de presse organisée lundi en marge de la réunion de clôture, Maria Fernanda Espinosa s’est félicitée des avancées réalisées dans les sept domaines qu’elle avait identifiés comme prioritaires au début de son mandat en septembre 2018.

« Je voudrais souligner la campagne mondiale contre le plastique, les événements de haut niveau sur les ‘Femmes au pouvoir’ et notre travail pour faire avancer le programme multilatéral », a-t-elle souligné.

« Grâce au soutien que nous avons reçu des États membres, du Secrétaire général, du personnel des Nations Unies, des journalistes et de l’opinion publique, nous avons réussi à transformer le siège de l’ONU en un espace exempt de plastiques à usage unique. Je suis très fière de ce que nous avons accompli », a-t-elle ajouté.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.