L’ONU va honorer un Casque bleu du Malawi mort après avoir sauvé son camarade tanzanien blessé

20 mai 2019

Les Nations Unies ont annoncé lundi la remise d’une distinction à un soldat de la paix du Malawi mort dans un acte de bravoure lors d’une opération de la Mission de l’ONU en la République démocratique du Congo (RDC) en novembre dernier.

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, décernera vendredi la « Médaille du capitaine Mbaye Diagne pour un courage exceptionnel » au défunt soldat Chancy Chitete du Malawi à l’occasion de la Journée internationale des Casques bleus.

En novembre dernier, des Casques bleus tanzaniens et malawiens de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO) ont essuyé des tirs nourris dans l'est du pays alors qu'ils menaient une opération contre les Forces armées démocratiques (FAD), un groupe armé qui terrorise les civils de la région et perturbe la riposte au virus Ebola.

Au cours de l'opération, le soldat Chitete a vu le caporal Ali Khamis Omary, un soldat de la paix tanzanien gravement blessé, incapable de bouger et exposé aux tirs ennemis. Quittant son unité, le soldat Chitete a, à lui seul, mis à l’abri son camarade blessé. Il a subi des blessures mortelles alors qu’il fournissait des premiers soins vitaux à son camarade tanzanien. Le caporal Omary a survécu. L'héroïsme et le sacrifice du soldat Chitete ont aidé les Casques bleus à déloger les FAD de leur fief.

« Les actions remarquables du soldat Chitete ont permis de protéger de nombreuses vies, tant civiles que militaires », a déclaré le Secrétaire général adjoint de l’ONU aux opérations de paix, Jean-Pierre Lacroix, dans un communiqué. « Son sacrifice souligne les dangers auxquels nos soldats de la paix sont confrontés chaque jour lors de l’exécution de leurs tâches vitales de protection dans certains des environnements les plus difficiles du monde », a-t-il rappelé.

La famille de Chancy Chitete recevra la médaille Diagne en son nom lors des commémorations de la Journée des Casques bleus qui seront organisées vendredi au siège de l’ONU à New York.

Créée en 2014 par le Conseil de sécurité des Nations Unies, la médaille Diagne honore « le personnel civil et en uniforme ayant fait preuve d'un courage exceptionnel ». La distinction a été nommée en hommage au capitaine Mbaye Diagne, un Casque bleu sénégalais qui a sauvé des centaines de vies durant le génocide au Rwanda en 1994, avant d'être tué.

La première médaille a été remise en 2016 à la famille du capitaine Diagne en son honneur. En attribuant la distinction à Chancy Chitete, l’ONU honore pour la première fois un Casque bleu dont les actions ont été jugées conformes aux normes établies par le capitaine Diagne.

« Le soldat Chitete reste une source d’inspiration pour nous tous et nous sommes fiers d’honorer sa mémoire et de commémorer son action courageuse et altruiste », a dit M. Lacroix.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Vingt-deux ans après sa mort, la famille du Capitaine Diagne, héros de l'ONU au Rwanda, se souvient d'un homme généreux

C'était il y a 22 ans, le 31 mai 1994, à Kigali, au Rwanda. Le capitaine Mbaye Diagne, observateur militaire de la Mission des Nations Unies pour l'assistance dans le pays (MINUAR), meurt quand un obus explose à côté de son véhicule. Il ne lui restait que 12 jours avant la fin de son service.