L’envoyé de l’ONU au Moyen-Orient choqué par les meurtres d’une Israélienne et de deux Palestiniens

11 février 2019

L’envoyé de l’ONU au Moyen-Orient, Nickolay Mladenov, s’est dit choqué lundi par les meurtres récents d’une adolescente israélienne à Jérusalem et de deux enfants palestiniens à Gaza.

« Je suis consterné par le meurtre horrible d’Ori Ansbacher, 19 ans, par un Palestinien à Jérusalem », a déclaré sur son compte Twitter M. Mladenov, Coordonnateur des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient.

« Mes plus sincères condoléances à la famille d’Ori. Il n'y a aucune justification pour la violence et la terreur. De tels actes brutaux doivent être condamnés par tous », a-t-il ajouté.

Selon la presse, Ori Ansbacher, était partie se promener, seule, le 7 février dans une forêt au sud de Jérusalem, lorsqu’elle a croisé la route d’un Palestinien qui l’aurait agressée sexuellement puis tuée de plusieurs coups de couteau.

Dans un autre message posté sur son compte Twitter, l’envoyé de l’ONU s’est dit aussi « consterné par le meurtre de deux enfants palestiniens par des tirs israéliens vendredi à Gaza ».

« De tels incident doivent cesser. Les enfants ne doivent pas être ciblés ni menacés. Ils doivent être protégés. La force létale n'est qu'un dernier recours. Mes plus sincères condoléances aux familles », a ajouté M. Mladenov.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Cisjordanie : Guterres espère qu’un nouvel accord sera trouvé sur Hébron

Après la décision d’Israël de ne pas renouveler le mandat de la Présence internationale temporaire à Hébron (TIPH), le chef de l’ONU a dit son espoir de voir les parties parvenir à un accord afin de préserver les efforts de paix et de sécurité apportés par les observateurs internationaux dans cette ville de Cisjordanie ces 25 dernières années.