Afghanistan : l’ONU condamne les attentats anti-électoraux 

14 octobre 2018

Le Secrétaire général des Nations Unies a  condamné les attaques meurtrières menées samedi contre un rassemblement  électoral dans la province de Takhar et contre le bureau d'un candidat dans la province de Herat en Afghanistan. 

« Le ciblage délibéré de civils est une violation du droit international humanitaire », a rappelé António Guterres dans une déclaration publiée le même jour.  

Selon la presse, au moins 22 personnes ont été tuées et une quarantaine blessées dans un attentat à la moto piégée lors d'un rassemblement électoral pour une candidate aux législatives dans la province de Takhar, dans le nord de l'Afghanistan.  

A l’approche des élections législatives du 20 octobre, le chef de l'ONU a exhorté toutes les parties à garantir que le processus électoral soit pacifique et ordonné, en créant un environnement sûr qui permette aux candidats politiques de faire campagne et aux citoyens d'exercer leur droit de réunion et de vote. 

António Guterres a exprimé ses plus sincères condoléances aux familles des victimes et souhaité un prompt rétablissement aux blessés.