La Tunisie salue le rôle de l’ONU dans la lutte contre le terrorisme

28 septembre 2018

Le Ministre des Affaires étrangères de Tunisie, Khemais Jhinaoui, a souligné vendredi, à la tribune de l’Assemblée générale de l’ONU, l’importance du rôle de l’Organisation dans la lutte contre le terrorisme.

Dans cet esprit, il a appelé la communauté mondiale à unir ses efforts pour triompher de ce fléau, notamment en protégeant les jeunes contre l’extrémisme violent.

Dans ce contexte, M. Jhinaoui a appelé à intensifier la coopération internationale à travers la mise en place de mécanismes pour favoriser l’échange de données et d’expertise, ainsi que l’entraide judiciaire. Il a évoqué la stratégie nationale adoptée par son gouvernement qui, a-t-il dit, a permis de déjouer de nombreux attentats.

Abordant ensuite le phénomène des migrations, découlant selon lui de la multiplication des crises et conflits armés, il a préconisé une approche intégrée fondée sur la coopération pour garantir une vie digne aux réfugiés et migrants, en les protégeant de toute forme d’exploitation et en s’attaquant aux causes profondes de ces mouvements.

Le ministre tunisien a également plaidé pour le multilatéralisme, estimant que les Nations Unies étaient le meilleur outil à la disposition de la communauté internationale pour faire face aux instabilités, aux conflits et au terrorisme, trouver des solutions politiques aux crises et régler les différends de façon pacifique.

Il a souhaité voir l’organisation mondiale se renforcer afin d’être mieux apte à relever les défis du monde contemporain et à consolider son rôle pour la paix, la sécurité et l’édification de relations internationales plus équitables, tout en favorisant le développement durable.

M. Jhinaoui a affirmé par ailleurs que la Tunisie s’efforçait de consolider ses institutions politiques sur la base du consensus, soulignant les étapes franchies pour le renforcement de sa « base constitutionnelle ».

En mai dernier, les élections municipales démocratiques ont permis de renforcer la démocratie participative ce qui entraînera, selon le ministre, une plus grande efficacité des programmes de développement. Ces élections ont permis une bonne représentation des femmes et des jeunes, a-t-il noté. Il s’est félicité, à cet égard, d’une initiative engageant l’ensemble des segments de la société tunisienne dans le cadre d’un processus respectueux de l’ensemble des libertés et des droits, et pour que la femme joue un rôle plus grand sur la voie d’une société plus égalitaire.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L’ONU lance un projet de prévention de l’extrémisme violent en Jordanie, en Libye, au Maroc et en Tunisie

L’UNESCO et le Centre des Nations Unies pour la lutte contre le terrorisme (UNCCT) ont lancé mardi un projet sur la prévention de l'extrémisme violent par l'autonomisation des jeunes en Jordanie, en Libye, au Maroc et en Tunisie.