République centrafricaine : la radio de l’ONU fête ses quatre ans d’existence

14 septembre 2018

Guira FM – la radio des Nations Unies en République centrafricaine (RCA) a soufflé vendredi ses 4 bougies. Créée par la Mission des Nations Unies en RCA (MINUSCA), elle a commencé à émettre dans le pays le 14 septembre 2014, cinq mois après le déploiement de l’opération de maintien de la paix dans le pays.

Dans une République centrafricaine minée par les violences intercommunautaires, les programmes de Guira FM accorde une importance particulière au mandat de la MINUSCA, à savoir la protection des populations et l’appui au processus politique et à la restauration de l’autorité de l’État.

« C’est vraiment une radio de proximité qui a été le maillon de la paix, de la cohésion sociale (…) particulièrement à Bambari », a reconnu Balindou Dimitri Zacharia, un Centrafricain qui réside dans la préfecture de la Ouaka, au centre de la RCA.

Quatre ans après sa création, la radio émet 24 heures sur 24 et sept jours sur sept dans la capitale Bangui et sur la quasi-totalité du territoire centrafricain, ses programmes étant écoutés dans 12 des 14 préfectures du pays avec cinq correspondants en régions.

Grâce aux programmes de Guira FM, « la population a pu se retrouver, connaître ce qui se passe ailleurs, et localement. La radio a donc été pour la population de Bambari un bienfait », a expliqué Balindou Dimitri Zacharia au micro de la radio onusienne.

A Bossangoa, ville de 36.000 habitants située à 300 kilomètres au nord de Bangui, la radio de l’ONU comble un vide sur les ondes FM ressenti par ses habitants.

« Guira FM remplace la radio nationale qu’on arrive pas à écouter dans l’arrière-pays », a expliqué Constant Marcel Dievana qui habite Bossangoa depuis plus de 20 ans. « La radio nous donne toute l’information du pays. C’est pourquoi je suis toujours sur Radio Guira », a-t-il dit.

Guira FM diffuse des programmes variés incluant des bulletins d'information, des magazines, des débats interactifs, de la musique et du sport, en français et en sango, la langue véhiculaire de la Centrafrique. « On souhaite toutefois que la radio diffuse plus de musique centrafricaine sur ses ondes », a dit Constant Marcel Dievana.

Pour le chef de Guira FM, Jean-Pierre Amisi Ramazani, la radio de l’ONU va poursuivre son développement et ses émissions au service de tous les Centrafricains. « Guira FM est en train de tisser sa toile d’araignée sur l’ensemble de la RCA pour couvrir 100% du territoire », a-t-il dit.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

RCA : l’ONU prône le « vivre ensemble » à Bambari grâce à des programmes de réduction de la violence communautaire

Dans le cadre des efforts pour ramener la paix en République centraficaine, les Nations Unies dispensent à Bambari, depuis le 5 mai 2018, des formations dans le cadre d'un programme de réduction de la violence communautaire (CVR) à l’intention d'ex-combattants et de membres de la communauté.