Corée du Nord : les agences humanitaires ont besoin de 111 millions de dollars pour financer leur assistance

12 avril 2018

La communauté humanitaire travaillant en République populaire démocratique de Corée (RPDC) a besoin de toute urgence de 111 millions de dollars pour aider des millions de personnes dans le besoin, a déclaré jeudi le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA).

Le ‘Plan des besoins et priorités 2018’, publié le 11 avril à Pyongyang, détaille les besoins financiers des agences pour aider six millions de personnes dans les domaines de la sécurité alimentaire, des services de santé, de l'eau et de l'assainissement et de la résilience aux catastrophes naturelles, a précisé OCHA dans un communiqué de presse.

Plus de 10 millions de personnes, soit 40% de la population nord-coréenne, auraient besoin d'une aide humanitaire. La dénutrition continue d'être une préoccupation sérieuse avec plus d'un quart des enfants ayant un retard de croissance dû à un manque de nourriture adéquate.

Les gens ont également du mal à accéder aux services de base, une grande partie de la population vivant sans une source fiable d'eau potable et près d'un quart n’ayant pas accès aux installations sanitaires de base, ce qui contribue à de graves problèmes de santé.

« L'aide humanitaire est vitale pour des millions de gens ordinaires vivant en RPDC. Cependant, le financement diminue rapidement chaque année, avec moins d'un tiers du montant requis en 2017 pour les programmes humanitaires ayant été collecté », a déclaré Tapan Mishra, Coordonnateur résident des Nations Unies en RPDC.

« Sans le financement demandé dans le cadre de ce plan, les agences ne seront tout simplement pas en mesure de fournir l’assistance dont les gens ont un besoin urgent », a-t-il ajouté.

Le Plan 2018 vise à soutenir la production alimentaire, à aider les agriculteurs à s'adapter aux catastrophes naturelles, à s’efforcer de prévenir et traiter la malnutrition, à augmenter les taux de vaccination et à garantir l'accès à l'eau potable et aux installations sanitaires.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Corée du Nord : la question des droits de l’homme ne doit pas être mise de côté (expert ONU)

Alors que Pyongyang et Washington ont annoncé une prochaine rencontre au sommet, un expert de l’ONU a appelé lundi à ne pas perdre de vue la question des droits de l'homme en Corée du Nord.