L'UNESCO récompense une institution culturelle cubaine

18 janvier 2018

L'institution culturelle cubaine Casa de las Américas est lauréate du Prix UNESCO-UNAM/Jaime Torres Bodet en sciences sociales, humaines et en arts, a annoncé jeudi l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO).

Casa de las Américas, fondée en avril 1959, a pour mission de promouvoir la recherche, la publication et le travail d'écrivains, de spécialistes en sciences sociales, d'artistes et d'étudiants en littérature et en arts.

Elle décerne un Prix littéraire qui est l'un des plus anciens et les plus prestigieux de la littérature latino-américaine. Elle publie également depuis 1961 la revue culturelle Casa de las Américas.

La cérémonie de remise du prix se tiendra le 24 janvier à La Havane en présence notamment du Ministre cubain de la culture, Abel Prieto, du Directeur de Casa de las Américas, Roberto Fernández Retamar et de l'Ambassadeur Óscar León, Président de la Commission nationale de Cuba pour l'UNESCO. Nuria Sanz, chef du bureau de l'UNESCO au Mexique, remettra le prix au nom de la Directrice générale de l'UNESCO, Audrey Azoulay.

Le prix UNESCO-UNAM/Jaime Torres Bodet, décerné tous les deux ans et doté d'un montant de 50.000 dollars, récompense l'action d'une personne, d'un groupe de personnes ou d'une institution internationale ayant contribué au progrès du savoir et de la société par l'art, l'enseignement et la recherche en sciences sociales et en lettres.

Créé à l'initiative de l'Université nationale autonome du Mexique (UNAM), le Prix tient son nom du poète, romancier, essayiste, diplomate mexicain Jaime Torres Bodet, membre fondateur de l'UNESCO et Directeur général de l'Organisation de 1948 à 1952.

Il est décerné sur proposition d'un jury international constitué de l'anthropologue jordanienne Seteney Shami, du philosophe sénégalais Souleymane Bachir Diagne et de la professeur chinoise Liqun Liu, Présidente de l'Université des femmes de Chine.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L'UNESCO rappelle que le racisme n'a pas sa place dans le sport

La Directrice générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Audrey Azoulay, et de la Ministre française des sports, Laura Flessel, ont vivement condamné les injures racistes qui ont terni ce week-end le monde du football.