Corée du nord : l'ONU commence la distribution de l'aide humanitaire suite aux inondations

L'équipe des Nations Unies dépêchée dans les zones inondées en République populaire démocratique de Corée (RPDC), dans le cadre d'une mission d'évaluation. PAM/Abdurrahim Siddiqui
L'équipe des Nations Unies dépêchée dans les zones inondées en République populaire démocratique de Corée (RPDC), dans le cadre d'une mission d'évaluation. PAM/Abdurrahim Siddiqui

Corée du nord : l'ONU commence la distribution de l'aide humanitaire suite aux inondations

Le Bureau des Nations Unies en République populaire démocratique de Corée (RPDC) a annoncé vendredi avoir mené à bien, entre le 18 et le 29 juillet, deux évaluations inter-agences des dégâts causés par les pluies torrentielles et les inondations qui en ont résulté dans les régions de Pyongan et de Kangwon, parmi les plus durement touchées selon les autorités de ce pays.

Les équipes d'évaluation comprenaient des membres du personnel des agences onusiennes implantées en RPDC, des spécialistes de la Direction du développement et de la coopération suisse (DDC) et d'EuropeAid, la Direction générale du développement et coopération de l'Union européenne.

Une aide alimentaire d'urgence est nécessaire pour les personnes les plus touchées dans ces régions, où les récoltes de maïs, de soja et de riz sont compromises, même s'il est difficile de connaitre l'ampleur exacte des dégâts.

Face aux dégâts causés aux systèmes de distribution d'eau et à la concentration, sur des zones restreintes, de populations sans-abris, une fourniture en eau potable et en services de santé est également nécessaire pour éviter l'apparition de maladies.

« Les agences de l'ONU en RPDC et leurs partenaires ont d'ores et déjà apporté une aide alimentaire, des articles de première nécessité, des médicaments, de l'eau et des produits hygiéniques », a indiqué le bureau du Coordonnateur résident de l'ONU en RPDC dans un communiqué de presse.

De nouvelles évaluations de suivi seront effectuées la semaine prochaine dans les domaines de la santé, de l'eau de l'assainissement et de l'hygiène. Ces évaluations serviront à déterminer les besoins supplémentaires. Une évaluation de la sécurité alimentaire et de l'état des cultures et des récoltes sera effectuée entre les mois de septembre et octobre.