L'UNRWA demande la protection des 500.000 réfugiés palestiniens en Syrie

Une fillette palestinienne.
Une fillette palestinienne.

L'UNRWA demande la protection des 500.000 réfugiés palestiniens en Syrie

L'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine au Proche-Orient (UNRWA) a déclaré dimanche sa préoccupation concernant la situation en Syrie, particulièrement pour les 500.000 réfugiés palestiniens installés dans ce pays.

« La situation actuelle dans le quartier Yarmouk de Damas et dans le gouvernorat de Rif Dimashq, qui abritent à la fois des communautés syriennes et palestiniennes sont particulièrement difficiles », a fait savoir l'UNRWA dans un communiqué de presse.

L'agence onusienne a appelé les parties prenantes à prendre les mesures nécessaires pour assurer la protection des réfugiés palestiniens dans le contexte actuel de conflit armé et de « prendre des mesures pour préserver la vie humaine, d'éviter les déplacements forcés et pour assurer que les réfugiés aient accès à l'assistance humanitaire, tel que requis par le droit international ».

L'UNRWA a souligné que l'ensemble des parties prenantes doivent respecter la neutralité des installations de l'ONU et des zones habitées par les réfugiés et autres civils. L'agence s'est dit inquiète pour la sécurité de son personnel et elle a demandé que les parties prenantes font preuve de la plus grande retenue.

L'UNRWA a appelé les autorités syriennes à assurer la sécurité des réfugiés palestiniens où qu'ils résident en Syrie et l'agence a souligné qu'elle continuerait à suivre de près la situation.