Côte d'Ivoire : le Représentant de l'ONU visite des bureaux de vote à Abidjan

Le Représentant spécial de l'ONU en Côte d'Ivoire, Bert Koenders.
Le Représentant spécial de l'ONU en Côte d'Ivoire, Bert Koenders.

Côte d'Ivoire : le Représentant de l'ONU visite des bureaux de vote à Abidjan

« Le scrutin se déroule dans une ambiance positive et calme », a constaté dimanche à la mi-journée, le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies pour la Côte d'Ivoire, Bert Koenders, au sujet des élections législatives dans ce pays.

Très tôt le matin, M. Koenders a entrepris de faire le tour des bureaux de vote dans plusieurs communes de la ville d'Abidjan en compagnie de membres du corps diplomatique et de représentants d'institutions sous-régionale et régionale, a indiqué l'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI) dans un communiqué de presse.

« Il est très important de regarder ce qui se passe dans les bureaux de vote à travers tout le pays », a estimé le Représentant spécial, précisant qu'une équipe de six cents personnes était déployée sur toute l'étendue du territoire pour voir comment se déroule les élections législatives.

Estimant prématurée toute évaluation à ce stade, M. Koenders a néanmoins indiqué à la presse que la plupart des bureaux de vote avait ouvert à temps dans une ambiance calme et positive.

Il s'est également dit impressionné par le travail de la Commission électorale indépendante (CEI) ainsi que de la présence discrète des Forces de sécurité.

Interrogé sur le caractère inclusif du présent scrutin, le Représentant spécial a souligné la présence de diverses tendances. « Il y a aussi beaucoup de candidatures de différents partis ainsi que beaucoup d'indépendants », a-t-il ajouté.

De son côté, le Chef de la Mission de l'Union Africaine pour les élections législatives en Côte d'Ivoire, Seini Oumarou, a indiqué que ses premières impressions après les différentes étapes dans les communes du district d'Abidjan, étaient bonnes en attendant le dépouillement. M. Oumarou a également estimé que l'organisation du scrutin était impeccable. « Le matériel est arrivé généralement à temps », a constaté le Chef de la Mission de l'UA.

M. Oumarou a dit son espoir de voir le taux de participation évolué. « Ce ne sera pas la grande affluence du scrutin présidentiel, mais le manque d'affluence que nous avons constaté au début est en train de s'améliorer au fur et à mesure, a-t-il dit.

La délégation onusienne et les membres du corps diplomatique ont sillonné plusieurs bureaux de vote dans différentes communes du district d'Abidjan, notamment à Bingerville, à Yopougon, à Abobo, à Cocody, à Koumassi et à Port-Bouet.

Dans chaque centre, M. Koenders a discuté avec les électeurs, les représentants des bureaux de vote ainsi que les représentants des candidats. Ceux-ci lui ont expliqué leur rôle et lui ont souvent fait part de leurs préoccupations.

Des délégations de haut niveau ainsi que des observateurs internationaux sillonnent également l'intérieur du pays pour suivre le déroulement des opérations électorales.