Liban : le chef de l'Assemblée générale condamne l'attaque contre la FINUL

Un casque bleu de la FINUL le long de la "Ligne bleue" à la frontière entre le Liban et Israël.
Un casque bleu de la FINUL le long de la "Ligne bleue" à la frontière entre le Liban et Israël.

Liban : le chef de l'Assemblée générale condamne l'attaque contre la FINUL

Le Président de l'Assemblée générale de l'ONU, Nassir Abdulaziz Al-Nasser, a vivement condamné l'attaque contre un convoi de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL) vendredi près de Tyr, au Liban, blessant cinq casques bleus et deux civils.

M. Al Nasser "a salué l'engagement du Liban à traduire les auteurs devant la justice", a dit sa porte-parole dans une déclaration à la presse samedi soir. Il a exprimé sa sincère sympathie aux familles et aux amis des victimes de cette attaque et a souhaité un prompt rétablissement aux blessés.

"Le Président Al-Nasser appelle toutes les parties à respecter la sécurité des casques bleus de la FINUL et de tous les autres employés de l'ONU, conformément au droit international. Il attache une grande importance à l'accomplissement du mandat de la FINUL", a ajouté sa porte-parole.

Le Président de l'Assemblée générale a réaffirmé son plein soutien à la FINUL et a souligné son rôle essentiel pour apporter la stabilité, en coopération avec les autorités libanaises.

De son côté, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a rencontré dimanche le Ministre des affaires étrangères du Liban, Dr. Adnan Mansoor, à Doha, au Qatar, a indiqué son porte-parole.

Lors de cette rencontre, les deux hommes ont tous les deux "condamné dans les termes les plus forts l'attaque de cette semaine contre les casques bleus de la FINUL". "Le Secrétaire général a appelé le Ministre des affaires étrangères à lancer une enquête complète sur cette attaque sans délai et à traduire les auteurs devant la justice", a précisé le porte-parole dans un compte-rendu de la rencontre.