Election de juges à la Cour internationale de justice de l'ONU

Siège de la Cour internationale de justice (CIJ) à La Haye.
Siège de la Cour internationale de justice (CIJ) à La Haye.

Election de juges à la Cour internationale de justice de l'ONU

L'Assemblée générale et le Conseil de sécurité de l'ONU ont élu jeudi quatre juges à la Cour internationale de justice (CIJ), la plus haute instance juridique des Nations Unies.

Pour être élu, chaque candidat devait obtenir une majorité absolue à la fois à l'Assemblée et au Conseil.

Après plusieurs tours de vote simultanés à l'Assemblée générale et au Conseil de sécurité, l'Italien Giorgio Gaja, le Japonais Hishashi Owada, le Slovaque Peter Tomka et la Chinoise Xue Hanqin ont été élus pour servir le Tribunal pour une période de neuf ans à partir du 5 février prochain.

L'élection d'un cinquième juge n'a pas pu être conclue jeudi, aucun candidat n'ayant obtenu la majorité absolue. L'élection de ce cinquième juge doit avoir lieu à une date ultérieure.

M. Owada, M. Tomka et Mme Xue étaient déjà en fonction au Tribunal, mais leurs mandats allaient expirer en février. Les mandats de plusieurs autres juges expireront soit en 2015 soit en 2018. Les juges sont choisis en fonction de leurs qualifications et pas sur leur nationalité, même s'il ne peut pas y avoir deux juges de la même nationalité. La CIJ est composée de sorte à ce que les principaux systèmes légaux soient représentés.

Le tribunal a été créé en 1945 et il s'occupe de toutes les disputes légales entre Etats. Le tribunal peut donner des opinions à titre de conseils sur des questions légales soulevées par des organes du système des Nations Unies.