L'Iraq veut encourager les investissements dans son économie

Le Président Jalal Talabani d'Iraq.
Le Président Jalal Talabani d'Iraq.

L'Iraq veut encourager les investissements dans son économie

Dans un discours devant l'Assemblée générale des Nations Unies, le Président de la République d'Iraq, Jalal Talabani, a déclaré vendredi que suite à une nette amélioration de la situation sécuritaire dans son pays, le chantier du développement du pays a été lancé, et particulièrement l'industrie énergétique iraquienne, avec plusieurs contrats signés avec des grandes compagnies spécialisées dans l'exploitation du pétrole et du gaz.

« Nous avons octroyé ces licences d'exploitation pour faire avancer le développement et pour encourager la croissance économique pour atteindre un niveau avancé. Il est attendu que la plan quinquennal inclut environ 2.700 projets stratégiques dans des secteurs différents pour un coût total de 186 milliards de dollars. Ce plan devrait créer quatre millions d'emplois, ce qui serait une aide dans la résolution du problème de chômage, » a expliqué M. Talabani.

Le 15 décembre 2010, les sanctions qui pesaient contre l'Iraq depuis l'invasion du Koweït ont été levées. L'Iraq est désormais libéré de toutes les restrictions qui ont empêché le pays de bénéficier d'avancées technologiques, et l'Iraq a gagné la souveraineté complète de ses ressources financières, a-t-il souligné.

« Après cette étape importante dans la construction de l'Etat, nous pensons prendre des pas décisifs vers la démocratie et le développement et nous devons désormais ouvrir la voie à davantage d'investissements en Iraq. Pour cela, la politique économique de l'Iraq est basée sur un encouragement des investissements, » a fait savoir le Président iraquien.

Il a rappelé qu'à la fin de cette année les forces militaires américaines vont se retirer de l'Iraq selon l'accord signé avec les Etats-Unis en 2008. Les forces de sécurité iraquiennes ont fait preuve de leur capacité à combattre le terrorisme et à pourvoir à la sécurité. Ces forces sont, selon le Président iraquien, capables de remplir le vide que le repli des forces des Etats-Unis laissera.

« Au nom du gouvernement et du peuple d'Iraq je souhaite exprimer ma gratitude pour l'assistance et le soutien fourni par le gouvernement et le peuple des Etats-Unis d'Amérique, d'autres nations amies et par les Nations Unies pour promouvoir la démocratie et la reconstruction en Iraq, » a souligné M. Talabani.