Côte d'Ivoire : l'ONU aide les autorités à rouvrir des prisons aux normes

La Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA), en Côte d'Ivoire.
La Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA), en Côte d'Ivoire.

Côte d'Ivoire : l'ONU aide les autorités à rouvrir des prisons aux normes

La Maison d'arrêt et de correction d'Abidjan (MACA) a rouvert ses portes mardi à la suite de travaux de rénovation et de réhabilitation entrepris par le gouvernement ivoirien avec l'appui de l'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI).

L'ONUCI a pris une part active dans la réhabilitation de cette maison d'arrêt avec la remise en marche des bâtiments administratifs et la dotation de registres et d'ordinateurs pour son fonctionnement.

« C'est une avancée très importante au niveau de l'Etat de droit et pour la remise en fonction des institutions. Il nous faut féliciter l'Etat ivoirien pour sa détermination à rouvrir la prison », a indiqué la responsable de la Section Etat de droit de l'ONUCI, Françoise Simard, à l'occasion de la cérémonie d'inauguration.

L'ONUCI a investi environ 19 millions de francs CFA dans les travaux et a mis son expertise technique au service des autorités ivoiriennes, a-t-elle précisé.

Fermée depuis plusieurs mois après avoir été vidée de ses pensionnaires pendant la crise postélectorale, la Maison d'arrêt et de correction d'Abidjan a accueilli 16 détenus mardi lors de sa réouverture.

Le Ministre ivoirien de la justice, Jeannot Ahoussou, a annoncé que plusieurs prisons du pays, dont celles de Tiassalé, Dimbokro, Agboville étaient de nouveau opérationnelles et avaient été mises aux normes en ce qui concerne la sécurité.