Haïti : le Conseil de sécurité salue le déroulement pacifique du processus électoral

Haïti : le Conseil de sécurité salue le déroulement pacifique du processus électoral

Une affiche du candidat Michel Martelly.
Dans une déclaration à la presse, le Conseil de sécurité a félicité mardi le peuple haïtien pour le déroulement pacifique des élections présidentielles et législatives et a appelé toutes les parties à régler les différends électoraux de manière « transparente et efficace ».

Les membres du Conseil de sécurité ont félicité « le peuple haïtien pour le déroulement pacifique des élections » et « saluent l'investiture du gouvernement haïtien ».

Ils encouragent « tous les acteurs politiques haïtiens à régler les différends électoraux qui pourraient subsister par des moyens transparents et efficaces afin que les résultats du scrutin reflètent la volonté du peuple haïtien ».

Le Conseil encourage « les nouveaux dirigeants d'Haïti à rester concentrés sur les chantiers essentiels, à savoir reconstruire le pays, assurer le respect de l'état de droit et garantir à tous les Haïtiens un avenir de paix, de stabilité et de prospérité ».

Enfin, les membres du Conseil ont tenu à assurer « aux Haïtiens que la communauté internationale restera déterminée à aider les autorités haïtiennes à faire face aux difficultés qui pèsent sur le pays ».

La Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en Haïti (MINUSTAH) a pris note la semaine dernière de l'annonce le 10 mai des résultats finaux des élections législatives par le Conseil électoral provisoire (CEP).

Sur les 18 cas vérifiés par le Bureau du contentieux spécial, 15 décisions sont en accord avec les observations effectuées par le Réseau national de défense des droits humains (RNDHH) et de la Mission de l'Organisation des Etats américains (OEA) et de la Communauté des Caraïbes (CARICOM). En revanche, pour trois circonscriptions, Vallières/Carice/Mombin-Crochu, Jacmel et Belladère, le BCEN spécial obtient des résultats qui ne semblent pas correspondre aux observations faites par le RNDDH et l'OEA/CARICOM.

Le 22 avril dernier, les Nations Unies ont félicité Michel Martelly pour son élection à la Présidence. Il a été investi samedi dernier.