RDC : l'ONU organise des formations de femmes journalistes en vue des élections

RDC : l'ONU organise des formations de femmes journalistes en vue des élections

media:entermedia_image:02b7efdd-bcab-4c49-8e6f-18d52f1f3eb1
Radio Okapi a lancé une série d'ateliers de formation et de sensibilisation la semaine dernière dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC) afin d'améliorer les connaissances des femmes journalistes sur les élections générales prévues pour le mois de novembre 2011.

Radio Okapi a lancé une série d'ateliers de formation et de sensibilisation la semaine dernière dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC) afin d'améliorer les connaissances des femmes journalistes sur les élections générales prévues pour le mois de novembre 2011.

La Radio, qui travaille étroitement avec la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO), a organisé un premier atelier à Goma, ville située dans l'est du pays et en proie à de violents affrontements entre groupes armés et forces régulières depuis plusieurs années.

Une vingtaine de femmes journalistes ont participé à la formation. Pour les responsables du Bureau de l'information publique de la MONUSCO à Goma « les femmes ont moins d'opportunités de formations que leurs collègues masculins ».

« C'est pourquoi Radio Okapi, l'organe de diffusion radiophonique de la Mission onusienne, géré en partenariat avec la Fondation Hirondelle, a tenu à organiser cet atelier d'une journée pour les femmes journalistes des différentes Radios de la ville », a fait savoir la MONUSCO par communiqué.

La formation a été axée sur la couverture médiatique au cours des prochaines élections d'une part, et d'autre part sur les règles journalistiques de base telles que l'impartialité et l'objectivité que tout journaliste doit respecter en de telles circonstances. L'atelier a donné lieu à des discussions entre les journalistes et la représentante locale de la Commission électorale indépendante (CENI) sur les attentes des uns et des autres au cours du processus électoral.

Cet atelier a été organisé dans le cadre de la journée mondiale de la liberté de la presse célébrée le 3 mai dernier.

Fin février, le Chef de la police de la Mission de l'ONU pour la stabilisation de la République démocratique du Congo (MONUSCO), Abdallah Wafy, exprimait son inquiétude sur la préparation des prochaines élections générales notamment sur les moyens des forces de polices nationales pour assurer la sécurité du scrutin.