Afghanistan : signature d'un accord contre l'usage des enfants soldats

Afghanistan : signature d'un accord contre l'usage des enfants soldats

Le Représentant spécial de l'ONU pour l'Afghanistan, Staffan de Mistura (à droite) et le ministre afghan des affaires étrangères Zalmai Rassoul.
Le gouvernement afghan s'est engagé dimanche à prendre des mesures supplémentaires pour protéger les enfants touchés par le conflit armé dans le pays, en signant un accord majeur destiné à éviter le recrutement de mineurs dans les forces de sécurité nationales et à empêcher d'autres violations perpétrés contre des enfants dans le conflit.

Le Ministre des Affaires étrangères, Zalmai Rassoul, et le Représentant spécial de l'ONU dans le pays, Staffan de Mistura, et la Représentante spéciale de l'ONU sur les enfants et les conflits armés, Radhika Coomaraswamy, ont co-signé l'accord entre le Gouvernement et l'ONU.

« Aujourd'hui, nous sommes réunis pour entreprendre un grand pas pour un avenir meilleur pour les enfants d'Afghanistan. Ce n'est pas seulement la responsabilité du gouvernement. Toute la communauté est appelée à travailler ensemble pour la protection de tous les enfants d'Afghanistan », a déclaré Zalmai Rassoul lors de la cérémonie de signature.

En avril 2010, la Police nationale afghane (PNA) avait été classée à la neuvième place des pays recrutant et utilisant des enfants dans leurs rangs, dans le rapport du Secrétaire général de l'ONU sur les enfants dans les conflits armés.

Le gouvernement afghan avait réagi rapidement et mis en place, en juillet 2010, un Comité directeur interministériel sur les enfants et les conflits armés, composé de huit ministères, du chef de la Direction nationale de la sécurité et du Conseiller présidentiel sur l'éducation et la santé.

« La signature de ce plan d'action visant à enrayer l'utilisation et le recrutement des enfants dans les forces de sécurité nationales afghanes est une première étape importante pour mettre fin à de telles pratiques », s'est félicité de son côté Radhika Coomaraswamy.

« Nous nous félicitons de la signature de cet accord qui marque un engagement renouvelé du gouvernement afghan de renforcer sa conformité aux normes internationales en mettant fin au recrutement et à l'utilisation d'enfants dans les forces de sécurité », a estimé pour sa part le Représentant du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), Peter Crowley.