Népal : la MINUNEP se retire, l'ONU appelle à finaliser le processus de paix

Népal : la MINUNEP se retire, l'ONU appelle à finaliser le processus de paix

Le drapeau de l'ONU est descendu lors d'une cérémonie de départ de la Mission de l'ONU au Népal.
Alors que la Mission des Nations Unies au Népal (MINUNEP) va définitivement se retirer le 15 janvier à minuit, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a encouragé vendredi le gouvernement népalais et les Maoïstes à finaliser le processus de paix estimant que les progrès effectués jusqu'à maintenant n'étaient pas suffisants.

« Les progrès effectués sont insuffisants. J'encourage toutes les parties à redoubler d'efforts pour instaurer la confiance qui puisse favoriser les progrès sur tous les fronts du processus de paix au Népal », a déclaré le Secrétaire général dans un message lu par le Directeur de la division Asie Pacifique du Département des affaires politiques de l'ONU, Tamrat Samuel, lors d'une cérémonie à Katmandou.

« La MINUNEP a été déployée en un temps record et a aidé les parties à négocier l'accord qui a régi la gestion des armes et des armées. La mission a fourni un soutien aux élections historiques de l'Assemblée constituante en 2008, qui était l'une des tâches clé de la MINUNEP avec notamment la gestion de la mise en œuvre des accords sur les armes et le cessez-le-feu », a-t-il ajouté.

Selon Ban Ki-moon, la MINUNEP a cherché à instiller de la confiance dans le processus de paix. « Je souhaite assurer le peuple népalais que les Nations Unies restent engagées dans le processus de paix au Népal au travers de l'Equipe pays des Nations Unies et au travers de l'engagement continu du Département des affaires politiques », a-t-il dit.

« J'espère et je pense que les parties sont engagées à trouver la voie vers la finalisation du processus et à réaliser les aspirations du peuple népalais », a-t-il conclu.

De son côté, le Conseil de sécurité a réaffirmé vendredi « son soutien au processus de paix » et a exhorté le gouvernement népalais et tous les partis politiques « à redoubler d'efforts et à continuer de travailler de concert dans un esprit de consensus ».

Les Etats membres les ont encouragé dans une déclaration publiée vendredi « à achever la rédaction de la nouvelle constitution dans les délais prévus en vue d'être mieux à même d'édifier un avenir meilleur, plus équitable et plus démocratique pour leur peuple ».

Créée en 2007, après l'accord de paix entre le gouvernement et les maoïstes qui a mis fin à une guerre civile qui a fait plus de 13.000 morts, la MINUNEP était chargée de surveiller la gestion des armes des armées népalaises et maoïstes.