Népal: L'ONU préoccupée par le meurtre par la police de trois manifestants

30 mai 2008

Le bureau népalais du Haut Commissariat aux droits de l'homme a fait part aujourd'hui de sa grave préoccupation suite au décès de trois manifestants du fait de la police.

Ces trois personnes ont trouvé la mort mercredi lorsque la police s'est mise à tirer sur une foule de manifestants, a rapporté une porte-parole du Secrétaire général.

Les spécialistes des droits de l'homme de l'ONU qui se trouvent sur place ont confirmé qu'au moins une des personnes avait reçu une balle dans la tête, alors que la police s'efforçait de contrôler une foule tapageuse qui jetait des pierres sur un bâtiment du gouvernement.

Sept autres personnes ont été blessées au cours de cet incident survenu un jour après qu'un journaliste a été battu pour ses critiques à l'égard de certains fonctionnaires locaux.

Le Bureau du Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH) a demandé l'arrestation des personnes responsables d'avoir agressé le journaliste. Il a également engagé les autorités à lancer une enquête indépendante pour faire lumière sur l'usage mortel de force par la police à l'encontre de manifestants sans armes.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Népal : L'Assemblée constituante prépare sa première session

À la veille de la première réunion de l'Assemblée constituante du Népal, le Représentant spéciale du Secrétaire général pour le Népal a estimé que la réussite des élections était un événement important dans le cadre du processus de paix, mais « qu'elle ne représentait pas la fin du processus pour autant. »

Népal: la Mission de l'ONU condamne le meurtre d'un homme d'affaires

La Mission des Nations Unies au Népal a condamné, aujourd'hui, le meurtre de l'homme d'affaires Ram Hari Shestha. Les commandants de l'armée maoïste ont révélé que ce meurtre avait été commis par plusieurs de leurs membres.