Ban Ki-moon salue l&#39ouverture demain du sommet entre les deux Corées

1 octobre 2007

Le Secrétaire général a rappelé aujourd'hui le soutien que l&#39ONU est prête à porter aux dirigeants de la République de Corée et de la République populaire démocratique de Corée, qui se réuniront au sommet à partir de demain.

Ban Ki-moon souhaite aux deux dirigeants de parvenir « lors de cette occasion historique à poser les fondations solides de la paix et de la stabilité dans la péninsule coréenne », indique un message transmis par sa porte-parole à New York. L'ONU est prête à apporter son aide si nécessaire, est-il souligné.

Le Secrétaire général espère que la rencontre, qui aura lieu du 2 au 4 octobre à Pyongyang, débouchera sur une réconciliation et une coopération accrue entre les deux pays, ainsi que sur la promotion de la prospérité commune.

« Il espère par ailleurs qu'elle contribuera à l'avancement des discussions à six sur la dénucléarisation de la péninsule coréenne et sur la coopération en matière de sécurité en Asie du Nord-Est », a déclaré la porte-parole.

Le premier sommet qui initia le rapprochement entre les deux pays a eu lieu il y a sept ans, à l'initiative de l'ancien président sud-coréen Kim Dae-jung (1997-2003).

Les « pourparlers à six » - Corée du Nord, Corée du Sud, Chine, Russie, Etats-Unis, Japon – ont été engagés en 2003 pour convaincre le régime communiste nord-coréen d'abandonner ses ambitions nucléaires.

Premier chef d'Etat du Sud à se rendre à Pyongyang, où il signa la déclaration conjointe du 15 juin 2000 avec son homologue Kim Jong-il, il fut l'artisan de la politique dite «du rayon de soleil» envers la Corée du Nord stalinienne.

Au lendemain de la seconde guerre mondiale, la Corée a été séparée en deux selon une frontière qui suit le 38e parallèle.

C'est le 15 août 1948 que le premier président Lee Seung-Man a annoncé la fondation de la "République de la Corée" au sud et le 9 septembre de la même année que le chef de la Corée du Nord, Kim Il Sung, a créé la "République populaire démocratique de Corée" au nord.

Le 25 juin 1950, la Corée du Nord a attaqué la Corée du Sud, initiant un conflit armé qui cessera le 27 juillet 1953. Les deux pays sont néanmoins toujours théoriquement en guerre faute de traité de paix à l'issue de la guerre. Seul un armistice a été signé.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.