Louise Arbour salue la libération de prisonniers politiques en Ethiopie

24 juillet 2007

La Haut Commissaire aux droits de l&#39homme, Louise Arbour, s&#39est félicitée aujourd&#39hui de la libération et du pardon accordé vendredi à 38 prisonniers politiques et activistes en Ethiopie, appelant à ce qu&#39une procédure équitable soit accordée à des dizaines d&#39autres personnes qui attendent encore leur jugement.

« Les pardons accordés sont importants en ce qu'ils sont un signe de l'expansion de l'espace démocratique en Ethiopie et pour ce qu'ils représentent pour les perspectives de réconciliation nationale », a déclaré Louise Arbour.

Selon les informations parues dans la presse, les opposants au régime condamnés pour “outrage à la constitution” avaient été accusés d'incitation à la violence et de tentative de renverser le gouvernement à la suite des élections de 2005.

Le président éthiopien Girma Wolde-Giorgis a accordé un pardon à 38 personnes condamnées à des peines de prison à vie ou de très longue durée par le juge de la Haute Cour fédérale.

« Le procès de 67 autres défendeurs retenus sur la base d'accusations similaires devrait reprendre le 25 juillet et le 29 octobre », précise le communiqué d'aujourd'hui.

« J'espère que le procès de ces individus respectera les normes internationales dans le domaine des droits de la défense et s'achèvera rapidement », a dit Louise Arbour.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.