OIT : « carton rouge » contre le travail des enfants

12 juin 2006

A l'occasion de la Journée mondiale contre le travail des enfants, l'Organisation internationale du Travail (OIT) lance aujourd'hui, avec la Fédération internationale de football (FIFA), une initiative intitulée « carton rouge ».

« En pleine fièvre footballistique planétaire, Coupe du monde oblige, l'OIT va brandir un "carton rouge" contre le travail des enfants », indique un communiqué publié aujourd'hui à Genève

Il s'agit, indique l'OIT, de l'un des multiples événements organisés cette semaine en vue de marquer la Journée mondiale contre le travail des enfants.

« Roger Milla, légende du football, et des personnalités du monde du sport, du scoutisme et du travail s'exprimeront lors de la célébration à Genève de la Journée mondiale contre le travail des enfants le 12 juin. Ils lanceront un appel à l'éradication du travail des enfants lors de cet événement », explique le communiqué.

Outre le « carton rouge » brandi à Genève et à Berlin, la Journée sera aussi marquée par des événements prévus dans plus de 100 pays.

L'attention sera attirée principalement sur les « pires formes de travail des enfants » telles que définies dans la Convention no 182 : la traite des enfants, le travail domestique ou le travail dans les mines.

Il s'agit aussi de mettre en évidence le nouveau rapport de l'OIT intitulé « La fin du travail des enfants : un objectif à notre portée » paru le 4 mai dernier (dépêche du 4.05.06).

Ce rapport – deuxième du genre - mettait en évidence les progrès majeurs réalisés en vue de l'élimination du travail des enfants dans le monde.

Pour la première fois, le rapport cite un phénomène de déclin du travail des enfants dans le monde et de façon plus significative pour ses pires formes.

Voir un film sur le travail des enfants, sur le site de l'OIT

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.