Soudan : Jean Ziegler appelle les Etats Membres à financer le programme humanitaire de l'ONU

9 mai 2006
Jean Ziegler

Se déclarant « profondément préoccupé » par les réductions drastiques sur les rations alimentaires imposées à des millions de Soudanais à partir du mois de mai, le rapporteur spécial des Nations Unies sur le droit à l'alimentation, Jean Ziegler, a appelé aujourd'hui les Etats Membres à financer l'appel humanitaire de l'ONU.

« Des millions de personnes dans la région du Darfour et de l'Est du Soudan, déjà vulnérable en raison de l'insécurité et des déplacements, recevront désormais des rations quotidiennes de 1.050 kilocalories, ce qui est moins de la moitié du minimum quotidien requis de 2.100 kilocalories par personne », indique un communiqué publié aujourd'hui à Genève par le Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH).

« C'est insuffisant pour se maintenir en bonne santé », précise le communiqué.

Le Programme alimentaire mondial (PAM) avait annoncé à la fin du mois d'avril qu'il était forcé de réduire drastiquement les rations alimentaires au mois de mai (dépêche du 28.04.06).

L'agence des Nations Unies espérait ainsi que les stocks actuels pourraient durer plus longtemps durant la « saison de la faim », « c'est-à-dire la période entre juillet et septembre où les besoins sont les plus aigus en attendant la prochaine récolte ».

« Malgré les appels répétés aux donateurs, le PAM n'a reçu que 238 millions de dollars, soit 32% des 746 millions de dollars dont il a besoin », rappelle le communiqué du HCDH.

Le Rapporteur spécial a rappelé qu'aux termes du Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels , les Etats parties ont l'obligation de répondre rapidement et de manière appropriée aux situations d'urgence humanitaire sur le territoire d'un Etat Membre des Nations Unies.

Jean Ziegler a en conséquence « requis des Etats Membres qu'ils remplissent immédiatement leurs obligations juridiques et qu'ils garantissent la mise en ?uvre du droit à l'alimentation des populations du Soudan, en étroite collaboration avec les autorités du pays ».

Le Représentant spécial a par ailleurs « appelé le gouvernement du Soudan à régler le problème de l'insécurité alimentaire à long terme dans le pays, en coopération avec les Nations Unies ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.