Iran : les victimes du tremblement de terre reçoivent une aide d'urgence de l'ONU

3 avril 2006

Les Nations Unies ont envoyé du matériel d'urgence au secours des 100 000 personnes touchées par la série de tremblements de terre des 30 et 31 mars dans la province du Lorestan, en Iran.

Au moins 70 personnes ont été tuées et 1300 blessées. Selon l'équipe d'évaluation d'urgence des Nations Unies envoyée sur place samedi, 50 % de la population des environs de Boroujerd a été déplacée, indique un communiqué du Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) publié aujourd'hui à New York.

« Quarante des 130 villages du secteur ont été complètement détruits et environ 10.000 maisons ont été détruites ou endommagées. Dans cette région montagneuse, les températures peuvent descendre considérablement pendant la nuit, rendant les conditions de vie des victimes encore plus périlleuses ».

OCHA a attribué 50.000 dollars pour l'achat de tentes et de couvertures, y compris 20 000 dollars de son fonds de réserve et 30 000 dollars du fonds de réserve néerlandais.

A la demande de l'Italie, 170 000 dollars de matériel de secours – des réservoirs d'eau potable et des unités de purification, des générateurs, cuisines mobiles, tentes et couvertures - stockés dans les entrepôts des Nations Unies à Brindisi ont été transportés en Iran durant le week-end, pour le compte d'OCHA et du Programme alimentaire mondial (PAM ).

De son côté, le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) a mobilisé 100 000 dollars pour le secours aux enfants et envoyé 10 000 couvertures et 300 tentes de ses réserves à Bam.

Le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) a dégadé 100 000 dollars et l'Organisation mondiale de la santé (OMS) 50 000 dollars. Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a affecté 100 000 dollars de son fonds central d'urgence et 50 000 dollars de fonds locaux.

L'OMS a installé un bureau temporaire à Doroud pour assister les autorités locales en matière de santé et de besoins médicaux. Deux unités médicales mobiles d'urgence, pouvant servir 20 000 personnes pendant trois mois, sont acheminées dans la région.

En outre, l'OMS discute avec le ministère de la santé iranien des conditions d'utilisation de 150 000 dollars d'aide du fonds régional d'urgence. Un représentant de l'UNICEF dans la région va par ailleurs évaluer les besoins en matière d'éducation et la situation psychologique des enfants touchés.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.