Soudan : Kofi Annan condamne fermement le massacre de 20 civils au Darfour

21 décembre 2005

Le Secrétaire général a condamné fermement l'attaque vicieuse lancée le 19 décembre contre le village d'Abu Sarouj, dans l'Ouest du Darfour, qui aurait fait au moins vingt morts dont plusieurs femmes et enfants.

« Selon les informations disponibles, vingt personnes, dont plusieurs femmes et enfants, ont été sauvagement assassinées au cours d'un assaut auquel ont pris part plusieurs centaines de miliciens armés qui ont également brûlé des douzaines de huttes et volé du bétail », indique un message transmis hier par son porte-parole.

Le Secrétaire général exhorte le Gouvernement du Soudan à prendre immédiatement des mesures afin de prévenir de nouvelles attaques, de protéger les populations civiles et de poursuivre les responsables. Les auteurs de cet acte et des autres attaques commises contre des civils doivent être soumis à la justice, ajoute le message.

« Le Secrétaire général condamne par ailleurs tous les violents affrontements, les actes de banditisme et les luttes interethniques qui se sont poursuivis ces derniers jours au Darfour. Il lance aux parties en conflit un appel ferme pour qu'elles respectent les accords dans lesquels elles se sont engagées, ainsi que les dispositions du droit humanitaire international, et pour qu'elles déploient plus d'efforts afin de parvenir, le plus tôt possible, à un règlement négocié à Abuja.

Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) a alerté, dans un rapport publié hier, sur la situation des près de 1,25 millions d'enfants qui ne peuvent bénéficier de l'assistance humanitaire en raison du manque d'accès à cause de l'insécurité.

« Chaque jour, plus de 3 millions d'enfants sont affectés par le conflit en cours au Darfour, où ils sont particulièrement vulnérables à la malnutrition, à la maladie et à la violence.

Près de 1,75 millions d'enfants ont accès aux services sociaux de base dans les camps de personnes déplacées, indique l'UNICEF.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.